‘Par un jeune narrateur…’

Hors sujet : Manipulation

Un homme, 29 ans, citoyen modèle, aucune infraction d’aucune sorte, écolo, nourriture bio, vacciné… Une femme, deux enfants, un boulot bien payé, une grande maison en ville. Un homme comme il en existe des milliards sur la planète.
Il s’attarde un soir sur son ordinateur, la télé est allumé, le journal de la nuit annonce une nouvelle réforme du ministère de l’éducaton nationale visant à supprimer de nombreux postes.
Il lit ses e-mails. Un collègue de boulot lui a envoyé un message et un article curieux.

‘Tu crois que c’est vrai ?’

Intrigué, l’homme décide de lire.

Trainées chimiques dans le ciel : théorie devenue réalité

Le traînées chimiques sont différentes des traînées blanches produites par les avions à réaction en haute altitude, et qui disparaissent rapidement. Les traînées chimiques semblent durer plus longtemps, avoir plus de densité et apparaissent souvent en nombre élevé, comme si elles étaient semées par plusieurs avions. Les traînées chimiques partagent pourtant un trait en commun avec les traînées des jets: leur existence n’est plus seulement dans le domaine de la théorie d’une conspiration. Le gouvernement des USA a modifié sa position, qui consistait à nier l’existence des traînées chimiques, et a rendu publique de l’information sur des projets qui, soit provoquent des traînées chimiques, soit ont une relation avec ce phénomène dans notre ciel.

C’est un changement important. Même si on ne connaît pas encore les motifs ou le processus de création de ces traînées, on sait maintenant qu’elles existent réellement, et non pas seulement dans l’imagination de quelque théoricien d’une conspiration.
Selon la NASA, ces expériences devaient permettre d’étudier les vents dans la haute atmosphère, lesquels ont des effets sur les systèmes de communication, les satellites, les systèmes produisant l’énergie et la réceptions des satellites fixes. En fait, les fusées sement un composé chimique, le trimethylaluminum (TMA), qui brûle en présence de l’oxygène et produit des traînées très visibles, même la nuit. Le TMA est un produit très toxique au contact.

Les rumeurs sont nombreuses, plusieurs rumeurs semblables proviennent d’endroits éloignés les uns des autres: substance gluante tombant du ciel après l’observation de nombreuses traînées chimiques, augmentation des cas d’irritation de la gorge et des yeux, asthme, etc. On a recueilli très peu de matériel provenant des traînées chimiques mais les quelques échantillons disponibles contiennent des hautes teneurs en baryum, sels d’aluminium et fibres de polymère.
Connu sous le nom de « projet bouclier », plusieurs projets en cours ont pour objectif de modifier la température. Le département de la Défense américaine a récemment publié une étude qui identifie les changements climatiques comme étant la plus grave menace pour l’Amérique. Plusieurs des projets du -’bouclier » ont pour objectif d’adoucir la température sans toutefois s’attaquer à la cause principale du problème, soit la pollution atmosphérique produite par les véhicules et les industries et qui est responsable de l’effet de serre.

L’homme somnole et jette un oeil sur le présentateur télé, ils parlent du sauvetage d’un journaliste capturé par l’ennemi. Il revient à l’article, l’esprit distant.

Appartiennent à cette catégorie d’expériences des travaux bizarres qui tentent de créer des « canaux » d’humidité contenant une charge électrique spécifique qui pourraient être utilisés pour transmettre et pour surveiller les communications à haute fréquence derrière les lignes ennemies. Certains de ces tests font partie du projet de bouclier défensif - »Guerre des étoiles »- présentement à l’étude aux États-Unis.
La quatrième catégorie d’expériences que le gouvernement américain reconnaît appartient à la guerre biologique. Selon certaines sources, les tests sont de nature défensive et ont pour but de fournir une protection en cas d’attaque biologique atmosphérique. Un des buts des expériences de ce volet serait la connaissance des vents en haute altitude mais on ajoute que des tests sont aussi faits sur la croissance et la transmission de moisissures et de bactéries par les polymers contenus dans les traînées chimiques.

Dans le contexte des expériences utilisant certains produits chimiques spécifiques, on a rapporté des cas d’asthme et de réactions allergiques au sol. D’aucuns ont avancé la théorie que le gouvernement américain fait des expériences dans le but de trouver les moyens d’inoculer l’ensemble de sa population contre des attaques biologiques.
Plusieurs de ces projets sont secrets et il est difficile d’obtenir de l’information fiable. Il s’agit peut-être de produits de l’imaginaire d’amateurs de science-fiction mais les données disponibles, quoiqu’incomplètes et souvent de nature anecdotique, nous portent à croire que, même si tous ces projets tic sont pas en cours actuellement, plusieurs d’entre eux peuvent être en train de se dérouler dans le ciel audessus de nos têtes.
Ce sont des concepts intéressants sur lesquels réfléchir, assis sur la terrasse ou dans un bateau, ou sur le quai, en regardant des traînées de nuages qui s’étendent d’un horizon à l’autre et qui prennent de longues heures à se dissiper ou se superposent aux autres nuages. Souvent les traînées chimiques se présentent sous forme de bandes parallèles ou de structures entrecroisées. La plupart du temps. elles présentent un aspect peu naturel et devraient attirer notre attention.

Il finit l’article et sans trop réfléchir, répond à son ami.

‘Non j’pense pas c’est justes des rumeurs, l’état va pas nous changer la météo
Je vais me coucher, pense au dossier pour le boulot demain.

Il éteint la télé et va rejoindre sa femme. Demain boulot.

7 septembre, 2009 à 21:31


Laisser un commentaire